Rompre liens toxiques

Comment rompre les liens toxiques en 3 minutes ?

  • Vous avez des personnes autour de vous qui vous semblent TOXIQUES pour vous ?
  • Vous vous surprenez à dire « mon chef me prend la tête » par exemple ? Et vous finissez par avoir réellement mal au crâne ?
  • Vous vous dites « J’en ai plein le dos de mon boulot » et vous avez mal au dos ?

Rompre les liens toxiques avec la personne (un bourreau, quelqu’un qui vous a fait du mal et pour lequel vous ne pouvez pas concevoir le pardon*) ou l’institution ou une dépendance (cigarettes par exemple : ça ne vous fera pas arrêter miraculeusement mais ça vous donnera un coup de pousse) en question peut suffire à vous soulager. Et c’est à la portée de tous !

Comment procéder ?

Méthode des Bonhommes Allumettes de Jacques MARTEL

Prenez une feuille blanche et dessinez-vous en bonhomme allumettes sur le côté gauche de la feuille. Ajoutez vos prénom, nom. Encerclez-vous d’un soleil car vous rayonnez.

Bonhommes Allumettes

Sur la droite, dessinez votre personne toxique. Ajoutez ses prénom, nom. Elle aussi rayonne.

Bonhommes Allumettes

Entourez-vous deux d’un soleil pour représenter votre relation (même toxique, elle rayonne).

Bonhommes Allumettes

Maintenant il s’agit de relier un à un les chakras majeurs, en ajoutant aussi les chakras des pieds 😉

Bonhommes Allumettes
Les couleurs ne sont pas nécessaires. Je l’ai fait ainsi pour plus de visibilité.
Bonhommes Allumettes pour cigarette
Exemple pour la cigarette. Mais vous pouvez remplacer par quelque chose qui représente votre boulot aussi (symbole, logo, objet, bâtiment, …).

Puis vous allez couper avec des ciseaux votre feuille en deux pour couper les liens, en disant la prière ci-dessous.

« Ici et maintenant et à tout jamais, je rompt définitivement les liens qui nous unis.

C’est accompli. C’est accompli. C’est accompli.

Par le pouvoir du chiffre 3. La Trinité Parfaite. C’est accompli. »

Il se peut que vous ressentiez quelque chose en le faisant. Moi-même pour un lien toxique avec une personne, j’ai eu des vertiges quelques minutes. C’est pour cela qu’il est préférable de ne faire qu’un lien toxique par jour. Si vous ne ressentez rien quand vous coupez la feuille et faite la prière, ce n’est pas grave, les liens sont tout de même rompus.

Attention, on ne fait qu’une seule fois avec une même personne, car si l’on doute que les liens soient rompus, on leur permet de se recréer.

* Comme l’a expliqué Sandrine Muller-Bohard dans ses « 21 jours de la guérison » sur Youtube (que je vous invite à regarder), le Pardon n’est pas « effacer et on oublie tout » contrairement à ce que l’on croit. Non, c’est rompre les liens de victime/bourreau. C’est dire « stop, je ne suis plus ta victime. Tu n’as plus d’emprise sur moi. ». C’est arrêter de juger car le karma s’en chargera.


Autre façon de rompre les liens toxiques

Prière

« Ce n’est pas à moi de te juger, je laisse le karma s’en charger.

Tu n’es ni pire, ni meilleur que moi.

Par la loi universelle du karma, qui veut que l’on récolte ce que l’on sème, tu devras répondre de tes actes dans cette vie-ci ou dans une prochaine vie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.